Hérodote, père de l’histoire

Categories: Histoires

           Ne cherche pas un ami sans défaut, tu mourrais sans connaître l’amitié.

 

Célèbre historien et géographe grec, Hérodote est né en -480 à Halicarnasse, et mort en – vers 425 av. J.-C. à Thourioi. Il a été surnommé le « père de l’Histoire » par Cicéron (les Lois, I, 1), mais aussi du reportage ; il est en outre considéré comme l’un des premiers explorateurs. C’est également le premier prosateur dont l’œuvre nous soit restée.

Hérodote reçoit une éducation soignée et est élevé dans le culte d’Homère par son oncle, le poète Panyasis. Encore adolescent, il est exilé à Samos, à la suite d’une conspiration des siens contre le tyran Lygdamis, vassal des Perses : il est ainsi déjà hostile à l’influence asiatique et au régime de la tyrannie. Rentré avant 454 dans sa cité natale, il songe sans doute à faire œuvre d’historien. Il quitte sa patrie pour une série de voyages, dont la chronologie et l’importance restent incertaines et qui l’amènent à visiter la Médie, la Perse, l’Assyrie, l’Égypte, le Pont-Euxin, la Grèce continentale et la Grande-Grèce. Vers 446-445, il se fixe à Athènes, où il se lie avec Périclès et Sophocle, et cède à l’attrait de la littérature attique, notamment de la tragédie. Au printemps de 443, il part pour la colonie panhellénique de Thourioi (sur les côtes sud de l’actuelle Calabre).

Peu de choses nous sont connues sur la vie d’Hérodote. Le principal de ce que l’on sait est tiré de ses propres œuvres, notamment à travers son célèbre ouvrage historique Historiai (enquêtes) divisé en neuf tomes auxquels les Alexandrins ont donné le nom des neuf Muses, reposant essentiellement sur les voyages, l’autopsie, et l’interrogation de témoins. Hérodote y expose la fondation, puis les progrès de la puissance perse (I-V), qui doit mater la révolte d’Ionie (VI). Le conflit de l’Orient et de la Grèce aboutit aux défaites de l’Empire perse (VI-IX).

A travers son œuvre, Hérodote ne se contente pas uniquement de mentionner les événements étranges et curieux qu’il a appris ou dont il a été témoin, il fournit des éléments historiques précis faisant référence à l’histoire politique, culturelle et guerrière des peuples de l’Antiquité. C’est en effet son objectif, même s’il y arrive parfois en employant des chemins détournés ou en effectuant des digressions.

Hérodote a également participé à l’élaboration de la liste des sept Merveilles du monde, grâce à ses nombreux voyages. Il dit notamment au sujet de l’enceinte de Babylone (dans son Histoire) : « Elle est si magnifique que nous ne connaissons pas une qu’on puisse lui comparer », et il parle ainsi de Babylone : « Cette ville, située dans une grande plaine, est de forme carrée ; chacun de ses côtés a cent vingt stades de long, ce qui fait pour l’enceinte de la place quatre cent quatre-vingts stades. « 

Hérodote meurt vers 420, après avoir consacré les vingt dernières années de sa vie à la rédaction de ses Histoires.

 

Author: Sohayla El guenfoud

Laisser un commentaire

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code